Séminaire du 12 mai 2018 : Mélanie Moreau – Les « voix parallèles » de la culture cubaine : la musique urbaine, entre héritage et recomposition

Le séminaire du GRIAHAL-CHCSC et la Semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes 

ont le plaisir d’annoncer la conférence de

Mélanie Moreau (Université Bordeaux Montaigne) 

qui interviendra le samedi 12 mai 2018, de 9h30 à 11h45  sur

 Les  « voix parallèles » de la culture cubaine : la musique urbaine, entre héritage et recomposition 

L’intevention aura lieu à l’IHEAL (salle C, rez-de-chaussée à droite) au 28 rue Saint Guillaume, Paris 7e.

 

Résumé :

L’engouement pour la musique urbaine à Cuba, chaque jour plus important et transnational, trouve son origine non seulement dans la constante et historique perméabilité des frontières culturelles entre cette île de la caraïbe et son voisin les Etats-Unis, mais également dans le passé colonial de Cuba et la société esclavagiste qui ont imprégné l’imaginaire social et les pratiques culturelles de normes et de stéréotypes dont les jeunes générations ont pleinement conscience. 

A travers l’exemple de « Guampara productions», le premier label musical indépendant de Cuba, né en 2015, nous verrons comment la musique urbaine traduit le souhait de renouer avec l’héritage africain tout en inventant de nouvelles formes hybrides, telles que l’ « afrofuturismo tropical », et comment le discours des afro-descendants, en particulier des afro-féministes trouvent un écho hors des circuits culturels institutionnels.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.