APPEL A COMMUNICATIONS // CONVOCATORIA : « Mémoires, pouvoirs et résistances : ruralité paysanne et indianité dans le cinéma et la photographie en Amérique latine »

Journée d’études :

Mémoires, pouvoirs et résistances : ruralité paysanne et indianité dans le cinéma et la photographie en Amérique latine

9 mars 2018

Université François-Rabelais de Tours

 

Argumentaire

Le laboratoire de recherche Interactions Culturelles et Discursives (ICD) de l’Université François Rabelais de Tours, invite la communauté académique à participer à la Journée d’études « Mémoires, pouvoirs et résistances : ruralité paysanne et indianité dans le cinéma et la photographie en Amérique latine », le 9 mars 2018.

Cette journée d’études propose d’examiner la production d’images fixes et en mouvement de la ruralité paysanne et de l’indianité de l’Amérique latine, région dans laquelle deux sociétés-mémoires (Pierre Nora), paysanne et indienne, sont menacées non seulement dans leur existence mais aussi dans les représentations qu’elles se font d’elles-mêmes (George Didi-Huberman).

Nous souhaitons interroger, à partir de différents champs disciplinaires, les liens entre cette production et les concepts de mémoire, pouvoir et résistance au pluriel. Sur quels faits s’appuient les cinéastes et/ou les photographes pour créer les images de ces sociétés ? De quelle manière sont produites les notions de ruralité paysanne et d’indianité dans le cinéma et la photographie ? Quelles convergences, interactions et correspondances l’analyse permet-elle de dégager concernant les liens entre cette production et les trois concepts proposés ? Quelles divergences, dissemblances et oppositions ? Quels modèles de rapports de pouvoir s’inscrivent-ils sur ces images ? Est-il possible d’établir des continuités ou des ruptures dans la création de ces images ? Peut-on analyser ces images comme faisant partie d’une contre-mémoire ?

 

Axes thématiques

  • Construction des imaginaires des paysans et /ou des peuples indiens latino-américains par le cinéma ou la photographie.
  • Mise en question des définitions de ce qui est paysan et indien à travers le cinéma ou la photographie ; ethnicités performatives et frontalières.
  • Luttes des mouvements paysans et indiens latino-américains à travers le cinéma ou la photographie.
  • Cinéma et photographie : refuges des traces des milieux de mémoire paysanne et indienne ?
  • Usages des images des paysans et /ou des peuples indiens latino-américains produites à travers le cinéma ou la photographie.
  • L’image des paysans et des peuples indiens de l’Amérique latine : un objet de recherche.

 

Soumettre une proposition de communication

  • Communication en français ou en espagnol.
  • Les propositions de communication (300 mots) seront accompagnées d’une brève notice bio-bibliographique.

 

Dates à retenir

  • Envoi des propositions de communication : 10 décembre 2017
  • Communication de l’acceptation des propositions : 15 décembre 2017

 

Comité d’organisation

 

*****

 

Jornada de estudios:

Memorias, poderes y resistencias: ruralidad campesina e indigeneidad en el cine y la fotografía en América latina

9 de marzo de 2018

Université François-Rabelais de Tours

Argumento

El laboratorio de investigación Interactions Culturelles et Discursives (ICD) de la Universidad François Rabelais de Tours, convoca a la comunidad académica a participar en la Jornada de estudios «Memorias, poderes y resistencias: ruralidad campesina e indigeneidad en el cine y la fotografía en América Latina» que tendrá lugar el 9 de marzo de 2018.

Esta jornada de estudios propone examinar la producción de imágenes fijas y en movimiento de la ruralidad campesina y de la indigeneidad de América Latina, donde dos sociedades-memorias (Pierre Nora) campesina e indígena son amenazadas no solo en su existencia sino también en sus propias representaciones (George Didi-Huberman). Deseamos interrogar, a partir de diferentes disciplinas, los vínculos entre esta producción y los conceptos de memoria, poder y resistencia en plural.

¿Sobre qué hechos se apoyan los cineastas y/o fotógrafos para crear las imágenes de estas sociedades? ¿Cómo se producen las nociones de ruralidad campesina y de indigeneidad en el cine y la fotografía?

¿Qué convergencias, interacciones y correspondencias permite establecer el análisis de los vínculos entre esta producción y los tres conceptos propuestos? ¿Qué divergencias, disimilitudes y oposiciones? ¿Qué tipos de relación de poder se inscriben en estas imágenes? ¿Es posible establecer continuidades o rupturas en la creación de estas imágenes? ¿Se pueden analizar estas imágenes como parte de una contra-memoria?

 

Ejes temáticos

  • Construcción de los imaginarios del campesino y/o del indígena a través del cine y la fotografía.
  • Cuestionamientos a definiciones establecidas de lo campesino e indígena a través de la imagen fija y en movimiento; etnicidades performativas y fronterizas.
  • Luchas de los movimientos campesinos e indígenas latinoamericanos a través del cine o la fotografía.
  • Cine y fotografía: ¿refugios de las huellas de los milieux de mémoire campesina et indígena?
  • Usos de las imágenes de los campesinos y/o de los pueblos indígenas latinoamericanos producidas a través del cine o la fotografía.
  • Imágen de los campesinos y de los pueblos indígenas de América Latina: un objeto de investigación.

Proponer una ponencia

  • Propuestas en francés o en español
  • Las propuestas de comunicación (300 palabras) deberán ir acompañadas de una 
breve noticia biobibliográfica.

Fechas

  • Envío de propuestas: 10 de diciembre de 2017
  • Comunicación de aceptación de propuestas: 15 de diciembre de 2017

Comité de organización – Contacto


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.